Journal de la construction d'une maison en botte de paille
Header

La dalle en béton de chaux

novembre 8th, 2008 | Posted by Matthieu in Journal de la construction

Avant de couler la dalle, il fallait finir l’isolation périphérique. En effet, on avait déjà fixé des plaques de liège à la verticale, à l’intérieur des fondations, mais pour compléter le dispositif, il fallait en mettre à l’horizontale, en périphérie de la maison, sur 1 mètre de large, afin d’éviter au maximum les déperditions vers l’extérieur. On ne les avait pas posées toute de suite pour ne pas les abîmer, on s’en est donc occupé avec Laurence la semaine précédent le coulage de la dalle.
dalle beton chauxÇa n’a pas été une mince affaire, car il fallait d’abord enlever le surplus de concassé. Et comme j’avais initialement prévu seulement une dalle de 10cm, et que maintenant je prévois une dalle de 10 + une chape de 5, ben il y avait en gros 5cm de concassé en trop. Pas tout à fait, car heureusement, il s’était tassé de presque 5cm à l’endroit le plus haut. Mais bon, il a quand même fallu que je bouge 2-3 mètres cubes de cailloux, à la pelle et à la brouette… On a fini vendredi soir, bien vannés :
dalle beton chaux

Pendant ce temps, je me suis fait livrer 24 tonnes de mélange à béton (sable + gravier), et 120 sacs de chaux.

Et samedi matin, à 8h, on a attaqué avec mon papa, Bernard, Manu, et Stéphane au début. J’ai fait une vidéo pour bien vous expliquer le principe du coulage d’une dalle au téléscopique :

Pas mal, hein ? J’ai jamais coulé une dalle à la bétonnière, mais ça nous aurait pris bien 2 jours.

La chaux NHL3,5, que j’ai utilisée, est sensé sécher en 12 heures. Mais en fait, vu l’épaisseur, plusieurs semaines après, ce n’est toujours pas tout à fait sec. J’ai eu pas mal de fissures, surtout au dessus des plaques de lièges, mais que j’aurais sans doute pu éviter en faisant des joints de dilatation. En effet, en séchant, une dalle se rétracte, et si on a prévu des joints de dilatation, la rétractation se fait à ce niveau. Sinon, des fissures se forment de manière irrégulière. Mais ça ne pose un problème que si la dalle reste visible, ce qui n’est pas mon cas.

Le temps de se mettre en place, on a vraiment commencé à 8h30, et à 12h30, c’était fini. Il ne restait plus qu’à nettoyer les outils. En tout, on a du faire entre 8 et 9m3 de béton. On a consommé 80 sacs de chaux (3 par malaxeur), et, à vue de nez 18 tonnes de sable.
dalle beton chaux

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 You can leave a response, or trackback.

8 Responses



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *