Journal de la construction d'une maison en botte de paille
Header

La faîtière et les chevrons

août 28th, 2008 | Posted by Matthieu in Journal de la construction

En début de semaine, j’ai fait la deuxième couche de lisse haute partout. C’est un peu compliqué, parce qu’il faut croiser aux angles, et comme on arrive au toit qui est en pente, faut faire des coupes en biais au bout. J’ai aussi du arracher des clous pour redresser un mur que j’avais cloué un peu trop précipitamment, et qui n’était pas vertical…
faitiere chevronsJeudi soir, on a donc attaqué la faîtière avec Manu, et Mathieu qui est venu nous filer un petit coup de main.
En fait, la faîtière repose sur les murs des deux côtés, et sur 2 poteaux au milieu. on la monte donc en 3 sections, qui sont raccordés au niveau des poteaux. Et chaque section est elle-même constituée de 3 grosses “planches” de 5×35, qu’on larde ensemble. Ca permet de monter tout ça sans problème à la main, ce qui n’aurait pas été possible si ça avait été une seule poutre.
On a fini la cette faîtière vendredi, avec Manu, et puis on a commencer à couper les chevrons. Vu que je vais isoler le toit avec des bottes de paille, les chevrons font 35cm de haut, et du fait de cette hauteur, ils n’ont pas besoin d’être épais. Ils ne font donc que 3cm d’épaisseur. Là aussi, c’est pratique pour les monter, mais c’est vrai que ça fait un peu bizarre, cette section pour des chevrons. On découpe le bout à 45°, pour affiner un peu.
Samedi soir, avec Julien, on a continué à couper les chevrons, et on a commencé à découper les mis-bois, qui vont soutenir le chevrons qui fera le débord de toiture, et qui n’a donc que la faîtière comme point d’appui.
faitiere chevrons
faitiere chevronsEt dimanche, on attaque la pose des chevrons. Il y a Manu, Julien, Bernard, Domi, Laurence, les enfants et moi, ça fait une sacré troupe ! Pas évident de donner du travail à tout le monde…On espérait finir dans la journée, mais en fait, la gestion du débord de toiture prend plus de temps que prévu, et à midi, on a à peine fini les 3 premiers chevrons. On reprend l’après midi, et en bossant comme des bêtes, on arrive à poser les 3 de l’autre bout. Manque plus qu’à les visser. On est tous complètement morts de fatigue, je pensais pas que ce serait si dur. Dans l’autoconstruction, y’a des parties plus dures que d’autres, quand même. Ensuite, ça devrait aller plus vite, les chevrons du milieu étant bien plus simples à poser. J’espère qu’on pourra faire ça ce week-end.
faitiere chevrons

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 You can leave a response, or trackback.

3 Responses



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *