Journal de la construction d'une maison en botte de paille
Header

Les murs du premiers étage

août 17th, 2008 | Posted by Matthieu in Journal de la construction

Je pensais qu’on finirait le solivage le week-end dernier, mais en fait samedi, un agriculteur que j’avais contacté pour me fournir la paille manquante m’a appelé pour me dire qu’il bottelait dans l’après-midi, et qu’il fallait venir chercher les bottes de suite. Je n’avais pas le temps de faire venir André, le transporteur, j’ai donc emprunté un fourgon. Et avec Bernard et Domi, on s’est fait 6 voyages de 26-27 bottes dans l’après-midi. Pas génial, le fourgon, pour transporter les bottes. C’est pas tant qu’on en met peu, mais plutôt que c’est long à charger et à décharger.
C’est pas de la paille bio, mais elle n’est pas désherbée. Il y a juste un peu d’engrais. Du coup, plein de mauvaise herbe aussi, et surtout, plein de chardons !! ça pique les doigts, et ça fait plein de poussière. C’est pas de la très belle botte, mais bon. J’espère que c’est bon quand même pour la construction…

Dimanche, on a continué un peu le solivage, mais on a pas trop forcé. Faut laisser un peu de place au repos de temps en temps ! Et puis il faisait une de ces chaleur !

Lundi matin, levé 5h30 pour aller chercher d’autres bottes que l’agriculteur avait pressées la veille. Ce coup ci, au lieu de prendre le fourgon, j’ai demandé à Denis, qui m’avait fourni les premières bottes, de venir avec son tracteur et une charrette. Le tracteur roule bien plus lentement sur la route (30-40km/h), mais par contre, on rentre 90 bottes sur la charrette, et en quasiment autant de temps que les 26 dans la fourgon. Il y avait 150 bottes, donc en deux voyages, c’était bon. On s’était levé tôt pour éviter les grosses chaleurs, mais en fait, il faisait gris et froid. Et le temps qu’on bâche le tas après le dernier voyage, il s’est mis à tombé des cordes !! on l’a échappée belle. Laurence était allée chercher un rouleau de bâche agricole au Comptoir Agricole : 100 euros le rouleau de 8x40m ! Ca vaut pas le coup de se priver. Bon, il n’y a pas les oeillets comme dans les bâches toutes faites, mais c’est moins cher et plus étanche.

Lundi après-midi, la pluie s’est arrêtée, et Manu étant revenu de vacances, on est allé faire un peu de solivage / ponçage.

Mardi, il avait plu toute la nuit (75mm en 24h !!), et le terrain était détrempé, on a donc décidé de rester à la maison.

murs premiers etageEt de mercredi à samedi, de 7h du matin à 7h du soir, avec Manu, on a bossé comme des stakhanovistes. Laurence et Moïra au ponçage, Domi qui s’occupait des enfants, et Bernard qui est venu nous aider à terminer samedi.
murs premiers etageIl a d’abord fallu terminer le solivage, puis poser le plancher dessus. C’est de la volige qu’il a donc fallu poncer sur une face. Ca va nous servir de plancher pour monter les murs de l’étage, mais ce n’est bien sûr pas le plancher définitif. C’est plutôt le plafond du rez-de-chaussée, sur lequel viendra un isolant phonique, puis le plancher en châtaignier.

murs premiers etage

murs premiers etageVu que j’avais déjà coupé le bois pour, on a fait les murs du préau en 2 temps 3 mouvements. Mazette, il va être grand, ce préau !!
Donc en fait, vendredi soir, on a assemblé le grand mur du préau. On a essayé de le monter à 2, mais c’était trop lourd. On l’a donc monté vendredi matin, avec Bernard et Domi. Ensuite, on a enchaîné direct sur le petit mur, qu’on a monté tout de suite, dans la matinée. L’après midi, on a coupé, assemblé et dressé le mur ouest de l’étage.
Puis samedi matin, on a fait le mur est, puis Bernard est arrivé, et on a préparé le mur nord. Et l’après midi, on a assemblé et dressé le mur nord, puis le mur sud, et on avait fini à 5h !

On commence à bien voir les volumes de la maison. Sans les cloisons, ça paraît petit et grand à la fois. Les volumes sont vraiment beaux.
murs premiers etage

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 You can leave a response, or trackback.

4 Responses



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *